yum
yum

yum: 10 exemples pour mettre à jour CentOS

yum est un gestionnaire de packages utilisé au niveau des distribution Linux comme Redhat, CentOS et Fedora, utilisant le gestionnaire de package RPM. Il permette d’installer, désinstaller et mettre à jours les packages et système.

Dans cet article nous allons voir 14 commandes de yum update qui vous permettra de mettre à jours vos packages.

1- yum update :

Si vous tappez la command yum update, elle va vérifier dans ses dépôts (repository) s’il y ades mis à jours pour les packages installés :

s’il y’en a pas, le message ci-dessous s’affiche :

Si vous souhaitezqu’une confirmation ne soit pas demandée, ajouter l’option -y :

[root@node1 ~]# yum update -y

2- Mettre à jour sans vérfication gpg :

3-Afficher les patch de security :

Vous pouvez afficher les patch de sécurité sans les installer avec le commande suivante:

4-Installer uniquement les patch de sécurité :

5-Retour en arriere ( Rollback ) :

L’un des advantage de yum ce qu’il vous permet d’annuler une mise à jour récente d’un package, permettant ainsi de retourner à la version précedente d’un package.

chaque action de yum à un identification (ID) que vous pouvez indiquer pour annuler l’action excuté :

Si souhaite par exemple annuler l’action d’installer le package vim ( ID=4) je tape la commande ci-dessous :

Comme vous pouvez le constater en tapant la commande « yum history undo 4 » la package a été désinstallé.

6-Installer uniquement les patch des bug:

Pour patcher uniquement les bugs, ajouter l’option « –fixbug » :

7-Mettre à jour un package spécifique :

Si vous souhaitez mettre à jour un seul package utiliser la commande ci-dessous :

# yum update <package_name>

Vous devez mettre le nom exate du package que vous souhaiitez mettre à jour. Si vous n’ates pas sur du nom du package utiliser la commandes ci-dessous pour afficher les package dont la mis à jour est disponible :

# yum check-update

8- exclure un package avec yum:

Si vous voulez mettre à jour tous les package sauf un, utiliser l’option –exclure :

#yum update --exclude=kernel*

C’est très utile lorsque vous souhaitez mettre à jour tous les packages sauf le kernel :

9- Afficher l’historique :

C’est très utile de savoir les dernière mis à jours effectué avec la commande yum, pour cela taper la commande ci-dessous :

10- Ignorer les erreurs avec yum:

Lors de la mise à jour ou de l’installation d’un package, ce dernier peut nécessiter des dépendances pour fonctionner correctement, si yum recontre des problèmes pour les installer, des erreurs seront affichés.

Yum propose d’ignorer ces erreurs avec l’option –skip-broken :