close
Linux/Unix

Supprimer les anciens version du kernels

kernel
kernel

Kernel linux (noyau) est le cœur des systèmes d’exploitation de type UNIX, c’est lui qui permet aux logiciels de communiquer avec le matériel. Il a été crée par Linus Torvalds (image ci-dessous) en 1991. Dans cet article nous allons expliquer comment supprimer les anciens kernels ( ou inutilisable) sur les distributions Redhat, Centos et Fedora.

Linus Torvalds
Linus-Torvalds

Avant de commencer il est essentiels de garder en tête qu’il faut toujours garder au moins un ou deux anciens kernels en cas de problème lors d’une mis à jour de kernel.

Version du kernel :

Pour connaître la version du noyau que vous utilisez actuellement taper la commande ci-dessous :

[root@srv ~]# uname -rs
kernel-3.10.0-1127.13.1.el7.x86_64

Lister les version des kernels :

Et pour lister tous les kernels sur votre système il suffit de taper la commande ci-dessous :

[root@srv ~]# rpm -q kernel
kernel-3.10.0-1127.8.2.el7.x86_64
kernel-3.10.0-1127.10.1.el7.x86_64
kernel-3.10.0-1127.13.1.el7.x86_64

Supprimer les anciens version des kernels sur Centos/RedHat :

Pour cela nous aurons besoin d’installer le package yum-utils :

[root@srv ~]# yum install yum-utils

L’un des outils de yum-utils est package-cleanup que nous allons nous servir pour supprimer les anciens kernels :

[root@srv ~]# package-cleanup --oldkernels --count=2

l’option –count permet d’indique le nombre de kernel que vous souhaitez garder sur votre système, dans mon cas j’ai indiqué 2 pour garder le kernel actuel et l’ancien dernier en cas de problème, je vous recommande de faire la même chose.

Supprimer les anciens version des kernels sur Fedora :

Fedora utilise maintenant le gestionnaire de package dnf au lieu de yum, que nous allons utiliser pour supprimer nos anciens kernels :

[root@srv ~]# dnf remove $(dnf repoquery --installonly --latest-limit 2 -q)

Et voilà vous savez maintenant comment supprimer les anciens version de kernels sans impacter votre système.

Leave a Response